Sri Chinmoy - Biographie

   
   

 

Sri Chinmoy Kumar Ghose est né le 27 août 1931 à Shakpura, au Bengale. A la mort de ses parents, il a alors 12 ans, et part s’installer avec ses frères et sœurs à Pondichérry, dans la communauté spirituelle de Sri Aurobindo. Parallèlement à ses études et à une pratique intensive du sport, il y mène une vie de prière et de méditation.  A 13 ans, il atteint un état de conscience élevé, appelé Nirvikalpa Samadhi.

En 1964, obéissant à un appel intérieur, Sri Chinmoy partit pour l’Occident. Il s’installa à New-York, où il vécut dès lors. Il occupa d’abord le poste de secrétaire au Consulat indien, puis donna plusieurs conférences sur la spiritualité dans les universités d’Europe, du Canada et des Etats Unis. Des centres de méditation se créèrent. (Il en existe à ce jour environ 300 dans le monde.) Il se rendait deux fois par semaine au siège des Nations Unies à New York pour y animer un groupe de prière et de méditation qu’il créa en 1970, à l’époque de U Thant.

Il consacra toute sa vie à l’établissement de l’harmonie et de l’unité dans le cœur des hommes et au sein des nations.

sri_chinmoy_writing.jpg Sri Chinmoy était un poète et un écrivain prolifiques. Il a écrit des centaines d’ouvrages, —  poèmes, essais philosophiques, pièces de théâtre —, qui ont été traduits dans plusieurs langues. Il a donné de nombreuses conférences dans plus d’une centaine d’universités du monde entier, dont Harvard, Yale, Princeton, Cambridge et Oxford.

Sa philosophie, profondément ancrée dans la tradition hindoue, n’en est pas moins universelle et très actuelle. « Accepter la vie pour transformer la vie ainsi que pour manifester la Lumière de Dieu sur cette terre, à l’heure choisie de Dieu et selon la manière de Dieu, telle est notre philosophie.»

La musique a de tous temps été le langage mystique par excellence, et c’est à travers elle que Sri Chinmoy exprime le plus volontiers son message. Entre 1984 et 2007, il a offert plus de sept cents «Concerts de Paix» dans de nombreux pays du monde.  En France, il s’est produit dans plusieurs salles comme l'Espace Balard (13 000 auditeurs en 1984) le Zénith, le Cirque d’Hiver,  l’Unesco, le Carrousel du Louvre...

 

pour écouter sa musique, rendez-vous sur www.srichinmoyradio.org et visitez le site de ses concerts.

sri_chinmoys_concerts.jpg

jharna_kala.jpeg

Depuis son plus jeune âge, Sri Chinmoy s’est adonné à la peinture et a réalisé des centaines de milliers de dessins et de tableaux aux couleurs vives et gaies. Ses œuvres ont été exposées dans plusieurs galeries et musées du monde entier, transportant leurs visiteurs dans un univers de paix et de joie intérieures. En 1992, il exposa à l’Unesco, sous l’égide de la délégation du Sri Lanka.

voir ses oeuvres sur www.srichinmoyart.com

Fervent partisan du sport, il pratiqua la course à pied et le tennis, ainsi que la force athlétique.
En 1977, il fonda un club de course international, le Sri Chinmoy Marathon Team, qui organise chaque année des courses à pied, allant du 3 km au marathon, ultra-marathon, triathlon... Depuis plus de 10 ans, le Sri Chinmoy Marathon Team organise des courses dans le Bois de Boulogne à Paris.

En 1987, il inspira la « Course de la Paix », devenue pendant quelques années la "World Harmony Run",  une immense course à pied en relais à travers le monde (48000 kms, 70 pays).

 ckg_running.jpg
 


La Bharatiya Vidya Bhavan, célèbre organisation culturelle indienne, le compte parmi ses membres honorifiques et le reconnaît comme un maître spirituel authentique dans la lignée des grands maîtres de l’Inde. Elle lui décerna le Prix Gandhi pour la Paix en 1994.
En 1995, l’Unesco lui décerna la médaille Nehru.

Encore mal connu en France, le nom de Sri Chinmoy est déjà considéré dans de nombreux pays comme indissociable de la Paix dans le monde et lui ont valu déjà bon nombre d’amitiés célèbres comme Mikhaîl Gorbatchev, Mère Teresa,  Nelson Mandela, Pablo Casals ou Ravi Shankar, John McLaughling, Carl Lewis.

Sri Chinmoy est entré en Samadhi le 11 octobre 2007 et repose dans un jardin près de chez lui, à New York, là même où ses disciples se réunissaient depuis longtemps autour de lui. Ce lieu est à présent un lieu de pélerinage et de méditation où ses disciples continuent de se retrouver pour méditer et se recueillir sur son samadhi. Il est ouvert certains jours au public, et à tous ceux, nombreux, qui ont rencontré ce grand Maître et ne pourront jamais l'oublier.