L'Aube de ma vision

L’AUBE DE MA VISION


Il fut un temps où je m’éprenais
Des édifices fantastiques du mental.
Il fut un temps où je vivais
Une vie tissée de fictions.
Il fut un temps où je me satisfaisais
D’un fragment de la réalité,
Et encore celui-ci était-il éclaté,
brisé, écrasé.
Mais voici qu’une lumineuse clarté
Se glisse dans mon cœur.
La Présence éternelle
De la Lumière de l’Infini
Nourrit l’Aube de ma Vision.